Bettina De Pauw

Témoignages du cycle «Vivre dans le cœur»

Chaque weekend a été pour moi d’une richesse infinie…Je peux enfin me permettre d’être heureuse… d’être en paix….

Vivre dans le cœur

Revenir à la Source

Sentir ce pouvoir et cette force intérieure

Sentir la présence de Dieu à mes côtés

            Je ne suis pas seule

 Je suis aimée

Je suis Amour

Vibrer de cet Amour pour le transmettre à mon tour, s’émerveiller, toujours, devant la Vie.

                                                                                          Doum B.

Ce qui relie tous les week-ends et qui m’aide, c’est la méditation quotidienne, rencontre avec moi-même, rencontre avec LE VRAI. Chemin de méditation qui durant nos week-ends est largement porté par l’énergie du groupe, je le vis comme une expansion progressive de la conscience, petit à petit ces deux années m’ont permises d’atteindre une profondeur de méditation : ce moment où tout se dissout, je rejoins l’unité totale où il ne reste que la lumière et la béatitude. Je  touche à cet espace de grâce où toutes les contractions intérieures disparaissent et où il  ne reste qu’une immense gratitude. Gratitude pour la vie qui m’est donnée et dont je savoure chacune des minutes aussi difficiles parfois soient-elles.

                                                                                      Chrsitine D.

Au départ, un changement de dimension, de perspective…Apprendre à mettre l’effort au bon endroit. Prendre graduellement conscience de ma liberté intérieure à l’image du sculpteur qui par petite touche révèle son œuvre.

                                                                                                                 Valérie P.

 Presque « magiquement » je m’en suis sortie vendredi soir en visite à domicile auprès d’une vieille patiente de 96 ans, j’ai pu parler avec l’aide ménagère et l’infirmière qui m’avaient appelée, inquiètes, les rassurer, les ramener à ce que je pense être notre mission, d’accompagner cette femme seule qui souhaite rester chez elle, doucement vers la fin au lieu de s’inquiéter et de la faire hospitaliser à chaque faiblesse. J’ai utilisé tout ce que tu nous a enseigné le weekend dernier: j’ai écarté le film, utilisé ma vertu de compassion pour entendre les peurs des soignants qui auparavant m’irritaient et me pesaient, et enfin assumé ma mission d’apporter douceur et compassion…Je voulais par ce témoignage remercier Bettina pour tout ce qu’elle nous apporte.

                                                                                                         B.

Ce qui a changé dans ma façon d’être au monde et à moi-même :

  • Je ralentis, beaucoup

  • Ecouter les respirations, les « espaces entre » de temps en temps

  • Prise de conscience de ma propre spiritualité : le rapport au beau, la photographie de paysages et de scènes, les choses un peu magiques (voire les mondes imaginaires), ie les passions diverses et les états amoureux

  • Compréhension du besoin de prendre soin de moi qui se manifeste par un élan de prendre soin des autres (le féminin en particulier)

  • Moins de jugement de ce que j’observe de moi (la dernière semaine en particulier)

  • Plus détendu et présent dans ma prise de parole

  • Lâcher-prise par rapport à mes souffrances pro et personnelles (le passé). J’arrive à un peu en parler dans mes rencontres (important pour moi)

                                                                                                    Sylvain G

 

Cette voie d’accès à la connaissance véritable a commencé par un adieu définitif à toutes les bondieuseries, tous les dogmes enseignés, suite à un nettoyage effectué en profondeur grâce à des larmes purificatrices…Puissance qui est montée en moi de manière totalement inattendue et pour laquelle j’ai pu ressentir l’intégration au niveau cellulaire. Dès lors, j’ai commencé à être convaincue de l’existence en chacun de nous d’une Présence authentique au bout du chemin. Ce chemin de lumière s’est progressivement dégagé et je suis allée chercher au-delà du Silence. Abondance. Transcendance .

                                                                                                     Annie G

 

Le groupe m’est support, témoin de transformation. Je crois en ces partages, en ces témoignages, Quelque part, je suis autrement constituée suite à tous ces échanges. Le vécu de chacun est différent du mien. Il y a des palettes variées, diverses, des extases, des grâce, des torrents, des tempêtes, des brises, des calmes, des silences, des colères, des endormissements, de l’amour, de la douceur, de la force, de la responsabilisation, encore de  la douceur, encore de l’amour. Ces partages font grandir le groupe, me font grandir. Guidée, précédée par mes amis qui  me montrent leur chemin. Ils me parlent aussi de séparation, de différentiation. Je ne suis pas eux. Je ne vis pas la même chose. Une autre goutte. Perception de différenciation, et en même temps, je suis aussi inclus dans ce tout auquel chacun apporte sa note.  Je suis aussi le groupe, nous sommes chacun reflet les uns des autres. Miroir, révélateur du commun et des différences. Tout est UN.      

Je ne suis plus la même, transformée à mon insu par ces musiques partagées.

                                                                                                       Virginie A.

Oui, tous ces weekends à vous écoutez à m’écouter pour que le je, enfant intérieur, retrouve la parole face à l’adulte formaté par un environnement plus ou moins aimant, bienveillant. Je réapprends la bienveillance à moi même. J’apprends à m’aimer comme je suis. Vous êtes un cadeau même si je n’arrive pas toujours à vous suivre dans vos certitudes, découvertes sur vous, si les pleures de certains me surprennent je n’ai pas l’habitude ; les émotions ne sont pas à montrer, je ne sais pas les nommer, je suis pudique, je suis un « homme ». Avec vous, j’apprends à retrouver mon humanité en étant capable de montrer ma vulnérabilité. Les hommes  ça ne dit pas je t’aime. Je n’ai jamais dit je t’aime à mes parents. Me l’ont-ils dit ? Je réussis à le dire à mon père sur le tapis avec l’aide de Bettina. Je peux enfin faire le deuil du décès de mon père. La leçon m’a servis. Je le dis à  ma mère10 jours avant sa mort au téléphone, mais je n’aurai pas la possibilité de lui dire en la regardant dans les yeux. Elle ne me répond que « moi aussi » comme si c’était une évidence.

J’étais fortement sceptique sur ces trucs de psy ; oui mais en écoutant c’est la réalité. Nous sommes cela sans le savoir, sans le voir, sans vouloir le voir. J’ai appris à m’aimer, à moins être dans l’attente, à prendre les choses comme elles viennent, à vivre dans le présent (souvent à me ramener au présent), à me faire confiance, à faire de chaque matin le plus beau du monde.

                                                                                                              Herve S.

Tu m’as fait goûter le Silence. Il est devenu Eternel, plein d’un Rien, d’une Conscience pure! Je me suis tout à fait reconnu dans ce que je fais, mais accompagné… éternellement. Mon égo se complaisait, là où je voyais peurs, obstacles, interrogations; ils ne deviennent qu’illusions.

Les épreuves de la Vie sont des leçons de conscience offertes à mon âme. Ainsi se forge t’elle aux principes de l’incarnation et me porte t’elle à une nouvelle conscience de la Source, du Souffle Créateur!

Apprendre la douceur, la tendresse … se les offrir, apprendre à s’aimer, être Energie, Lumière, vivre le Souffle : propositions toutes anodines pour l’égo calculateur, mais profondément justes, dans cette quête de Pure Conscience.

J’ai appris, un peu…, à m’identifier dans la sagesse millénaire du Chêne, tourné par ses racines nourricières  vers la Terre Promise, par ses branches tendues vers la Céleste Présence. Je crois y avoir trouvé un exemple de verticalité! Mais toute contradiction vécue, il y a du bon, aussi à garder la flexibilité du roseau devant le Souffle Sacré et l’Ouverture du Cœur. Dans mon quotidien, j’ai développé le sens du Sacré, hygiène corporelle de mouvements, d’étirements, de salutations. Je savoure l’Inspire, l’Expire et ces Temps de Rien! Dans le silence du corps, du mental au repos, le Sacré devient conscient, Acteur Manifesté.`

                                                                                                              Bernard

Et, il y a eu cette méditation, où sans bruit, dans un silence du plus sacré, avec des larmes douces et bienfaisantes, je suis descendue dans cet espace, dans mon coeur, Ça c’est fait tout seul. Il Était Là, là où il a dû toujours Être. «Cet Amour m’était déjà donné !» Je m’y suis abreuvée, cela a été un moment de conscience nouvelle, déterminante dans mon cheminement…

Dessous les vieilles croyances de mon enfance, et de mon éducation religieuse, Réconciliation avec le Divin, à l’intérieur. Cet Amour nous est donné, à nous la responsabilité de le faire croître et de le rayonner. Haou! …

                                                                                                              Mariline

 

Durant le cycle, j’ai eu la joie de ressentir la Grâce, en étant reconnectée avec le divin alors même que je m’en étais sentie séparée. Ce processus m’a fait humer un parfum de résurrection, au-delà des épreuves. J’ai été marquée par la notion selon laquelle lorsqu’on accepte de tout perdre, on peut tout gagner. La vie nous porte à chaque instant, « cela se fait ». Voilà des prises de conscience qui ont changé mon regard sur l’existence, moi qui contactais souvent (et contacte encore, parfois) une blessure de rejet. Au sein du groupe, j’ai trouvé très belle la manière dont chacun a pu lâcher ses sécurités et accueillir l’espace de l’inconnu. Quel processus magnifique, quand on pense que L’amour EST l’inconnu et qu’il n’y a que l’amour en toute chose ! Aujourd’hui, je m’accueille mieux et je me donne plus d’espace. Surtout, j’ai retrouvé davantage de confiance dans la vie. Quand j’ai un choix à faire, j’accepte de ne pas savoir quel sentier sera « le bon »; je relativise cette notion car j’expérimente, en tout cas par moments, que tout est juste et riche d’enseignements. J’ai conscience du fait qu’avoir une attitude de foi, d’amour et de compassion est un précieux cadeau que l’on peut offrir à soi-même et au monde. Le cycle a renforcé ma connexion avec le divin. Je suis infiniment reconnaissante envers la vie et envers Bettina pour ce lumineux chemin vers l’essentiel, jalonné par de magnifiques rencontres, au cœur du Soi.

                                                                                                            Catherine D.

Pour moi, ce fut fondateur d’une nouvelle étape « plus jamais seule mais inlassablement accompagnée d’un amour constant, inaltérable, envers et avec tout !

Pour cette découverte, MERCI ! Et puis, tous ces partages, ces arrêts, ces explorations faites les uns avec les autres….A chaque fois, l’émotion, la certitude de toucher nos cœurs et le bonheur qui en résulte. J’aime ce chemin, impossible désormais de ne pas le parcourir, il est si riche, si juste et il me raconte avec vous, vos présences que la vie regorge d’occasions d’Amour !

Que pouvais-je espérer de mieux ?                         

                                                                                                   Christine Vivet

Je dirais que cette formation a touché la quasi totalité des aspects de ma vie, des interactions avec les autres, mes collègues, mes amis, mes enfants, mes clients, ma compagne, mon ex-femme et d’avec moi-même. Je peux dire que j’utilise et mets en pratique ce que j’y ai appris tous les jours et dans la majorité de mes rencontres avec les autres et avec moi-même.

                                                                                                                        Andre

 

Je remercie la grâce qui m’a été donnée de faire ce travail, et qu’il soit avec ceux qui sont devenus mes amis de cœur.
Je n’avais pu jusqu’alors partager tant de moments de vérité.

 

Christine Damiens

 

C’est comme si tout devenait simple, clair, évident : notre aventure humaine est le chemin pour se rapprocher du divin et quel chemin ; l’instant d’après, je suis pleine de compassion pour mes frères et soeurs et pour moi-même.

Oui, je peux dire frères et soeurs, consciente maintenant de cette connexion par l’amour entre tous ces multiples d’une même unité, d’un même tout.Oui, tout était là avant et pourtant plus rien ne sera jamais comme avant.

Merci mille fois Bettina, les mots me manquent pour t’exprimer ma reconnaissance

 

                                                                                                                                  Catherine Chevrier

Cette formation m’a permis de faire la paix avec Dieu.

Comme j’étais élevée dans la religion catholique, l’image que j’avais de Dieu était celle d’un être supérieur, extérieur à moi-même, qui voyait tout et jugeait tout et qui avait le pouvoir de me punir si je ne faisais pas bien…C’est grâce à l’enseignement du Shivaîsme du Cachemire que j’ai fait le lien et que j’ai pu faire le passage de la religion à la spiritualité.Me voilà plus sereine ! Sérénité et plénitude sont de plus en plus présentes en moi.Grâce à cette formation ma foi a beaucoup grandi. Merci Bettina pour ton Service

                                                                                                                                              Michel Baudet

 

 

Je m’accorde de mieux en mieux avec moi-même, je veux dire que toute l’agitation qui régnait en moi auparavant, dès lors d’une entreprise nouvelle de ma part, ou inattendue à fait place à un espace de conscience posé, conscient encore de ses peurs possibles mais avec moins de volonté de faire. Mon regard est différent, c’est sûr. La prière que j’avais oubliée depuis longtemps vient à mon esprit, pour ceux qui me sont proches et pour tous ceux qui en ont besoin.

Sylviane

 

J’ai fait place petit à petit au Divin tout en essayant d’entreprendre ma guérison, l’acceptation de mes blessures. Ces deux années avec vous tous m’ont beaucoup aidée à me « reanimer », a avoir la gratitude envers tout l’univers, à vivre le temps présent, à revenir à l’Essentiel : respire !

Je vis maintenant dans le cœur unie à tout dans la paix ! 

Mariejo

 

J’ai appris à changer mon regard sur moi et les Autres. Un regard plus indulgent, tolérant, léger. J’ai appris a regarder un peu plus la magie, le cadeau de la vie , à en être ému et respectueux.  J’ai pris conscience de l’importance d’arriver à moins remplir ma vie, et à mettre en place « des temps à rien ».

 J’aurai acquis en définitive beaucoup de paix. 

Dominique Fedou

 

Cette formation m’a permis de sentir que c’est par le cœur que l’on atteint le spirituel, le divin .Le travail spirituel ne doit pas supprimer le travail psychologique, sinon le spirituel peut servir à refouler les émotions et les souffrances psychiques. C’est pour cela que le lien entre spirituel et psychothérapie, bien expérimenté dans la formation, me semble indispensable et m’a beaucoup plu. Mais c’est avec un regard nouveau et plein d’indulgence et de douceur que j’aborderai tout travail de thérapie, car je sais qu’en voyant de plus en plus ses démons, en les apprivoisant doucement, les transformants, on peut voir les qualités qu’ils nous ont donné et valorisé ces qualités.

Marie Fedou

J’ai apprécié le rythme des six semaines qui permet d’assimiler et d’experimenter l’enseignement dans le quotidien. Au fil du temps les choses se mettent en place inconsciemment : plus d’attention à l’action juste, prise de conscience que je fonctionne souvent par rapport aux besoins de l’autre et non pas par rapport à mes propres besoins, prise de conscience beaucoup plus rapide de « mes films », la joie de retrouver le groupe qui est notre entité. Ce qui me reste aujourd’hui est l’amour de notre entité qui est bien présente et nous voilà au Cœur du Cœur !!

Merci Bettina pour ton enseignement sur la Vie qui devient expérience, ton accompagnement, ta patience, ta vigilance et bien sur ton ouverture de cœur !!!

Monique VD

 

Cet enseignement m’a apporté les outils nécessaires à débusquer les barrières érigées contre l’amour et donc contre moi-même:

– détecter les scénarios catastrophés dans lesquels mon mental s’engouffre
– soulever les voiles de l’illusion et l’identification
– repérer les contractions: me détendre profondément et m’ouvrir à tout ce qui m’habite déjà
– prendre conscience de l’importance de la parole et les pensées: chaque mot crée un monde, laisse une trace
– être libre de la peur et reprendre contact avec l’essence de l’univers
– m’autoriser à m’abandonner et m’accorder de la douceur
– apprendre à apprivoiser ma souffrance en l’acceptant et en lui rendant grâce
– reconnecter ma joie de vivre et la source de vie intarissable
– être conscient que le temps est précieux et que le bon moment est celui qui se présente
– réaliser que seulement la reconnaissance de la mort peut me libérer de la peur de mourir ce qui m’aide à faire le deuil de ma mort dans mon vivant
– entrer en silence sans peur, ni jugement

Désormais je sais que tout est là et qu’il ne tient qu’a moi de savourer l’instant présent dans l’unité et l’Amour retrouvé.

Un immense merci à vous toutes et tous pour la beauté de votre présence, la qualité de votre écoute et la bienveillance de vos partages.

Merci du fond du coeur Bettina.  

Joelle Paulin

https://25pc.com/best-vpn-australia/