Bettina De Pauw

Témoignages du cycle «Vivre dans le cœur»

 …Il s’agissait alors, pour moi, de poursuivre cette route et c’est tout naturellement que je désirais m’inscrire à ce cycle de formation avec, au cœur la certitude que cela était juste. DIGNE DE DONNER ET DE RECEVOIR DE L’AMOUR !

Pour moi, ce fut fondateur d’une nouvelle étape « plus jamais seule mais inlassablement accompagnée d’un amour constant, inaltérable, envers et avec tout ! » A partir de là, l’égo, que j’ai commencé à identifier n’avait qu’à bien se tenir !  Je l’ai reconnu, saisi, examiné et appris à l’aimer….de loin. Je lui suis reconnaissante à lui aussi d’avoir fait tout son possible pour m’aider et il fut brave ! Régulièrement, je le sens bien, celui qui réagit si vite, si fort, qui se blesse, souffre puis se redresse vers d’autres combats. Il est là, il fait partie de ce voyage, s’agite souvent, se calme plus difficilement mais je sais qu’il n’est pas moi, c’est juste (mais il occupe néanmoins parfois une grande place) un moi de superficie. L’ayant reconnu je peux désormais le regarder s’agiter avec recul. Il a beau être si réactif, il a beau se débattre en tous sens, il n’en reste pas moins qu’il n’a plus la place de choix et que de plus en plus, la nature divine qu’il pourrait occulter peut s’épanouir !

Pour cette découverte, MERCI ! Et puis, tous ces partages, ces arrêts, ces explorations faites les uns avec les autres….A chaque fois, l’émotion, la certitude de toucher nos cœurs et le bonheur qui en résulte. J’aime ce chemin, impossible désormais de ne pas le parcourir, il est si riche, si juste et il me raconte avec vous, vos présences que la vie regorge d’occasions d’Amour !

Que pouvais-je espérer de mieux ?                         

                                                                                                   Christine Vivet

Je dirais que cette formation a touché la quasi totalité des aspects de ma vie, des interactions avec les autres, mes collègues, mes amis, mes enfants, mes clients, ma compagne, mon ex-femme et d’avec moi-même. Je peux dire que j’utilise et mets en pratique ce que j’y ai appris tous les jours et dans la majorité de mes rencontres avec les autres et avec moi-même.

Et pour tout ce que vous nous m’avez permis de vivre, j’aimerais te dire merci Bettina pour ton enseignement, ton vécu et ton partage, merci à la Vie pour ce qu’elle me permet de visiter en moi et merci à moi-même d’avoir eu la persévérance et le courage de vivre et d’apprendre de tous ces aspects.

André

  

A l’issue de ce cycle , je me réjouis de ma vie

Je me sens unifiée, sereine et confiante.
Je retrouve la joie, la joie de vivre et le joie de l’exprimer.
En effet ma parole se libère.

Je remercie la grâce qui m’a été donnée de faire ce travail, et qu’il soit avec ceux qui sont devenus mes amis de cœur.
Je n’avais pu jusqu’alors partager tant de moments de vérité.

Les éclairages apportés par la psychologie et le shivaïsme

Sont structurants : ils donnent des repères, des références.

Je souhaite poursuivre mon travail.
Je devine que le chemin est encore long et exigeant.
Pour le moment, j’aspire- dans la simplicité et la fluidité-

à donner l’amour que je reçois…et à écouter le silence 

Christine Damiens

À l’approche de faire ce travail de synthèse et en relisant l’ensemble de mes notes, je peux voir et observer à quel point je suis touchée, à quel point tous ces mots résonnent en moi et me nourrissent profondément.

Je lis et je me relie à ce qui se passe en moi ; dans quelle énergie je suis.

C’est comme si tout devenait simple, clair, évident : notre aventure humaine est le chemin pour se rapprocher du divin et quel chemin ; l’instant d’après, je suis pleine de compassion pour mes frères et soeurs et pour moi-même.

Oui, je peux dire frères et soeurs, consciente maintenant de cette connexion par l’amour entre tous ces multiples d’une même unité, d’un même tout.

Oui, tout était là avant et pourtant plus rien ne sera jamais comme avant.

Merci mille fois Bettina, les mots me manquent pour t’exprimer ma reconnaissance

Je t’embrasse de tout mon cœur.

Catherine Chevrier

J’ai appris à être plus aimante envers moi-même, notamment en arretânt de me juger, surtout lorsque la colère pointe le bout de son nez ? ou même m’envahit. Ce qui m’arrive de moins en moins souvent, et la plupart du temps, lorsque je me fâche, je sens que c’est plus en surface et que la joie intérieure est toujours présente.

Je me souviens de l’exercice en visualisant une personne avec la quelle j’avais un problème ( elle se place en victime) j’ai vu la réaction que j’avais envers elle comme de l’ordre d’une réaction chimique ( mon pôle persécuteur –était irrésistiblement attiré vers elle ).

De cette manière j’ai réalisé que tout était co-création dans l’univers mais que c’est dans l’acceptation de ce qui est, puis grâce à la connaissance que je peux amorcer le changement et aller vers un nouveau type de co-création…Cette formation m’a permis de faire la paix avec Dieu.

Comme j’étais élevée dans la religion catholique, l’image que j’avais de Dieu était celle d’un être supérieur, extérieur à moi-même, qui voyait tout et jugeait tout et qui avait le pouvoir de me punir si je ne faisais pas bien…C’est grâce à l’enseignement du Shivaîsme du Cachemire que j’ai fait le lien et que j’ai pu faire le passage de la religion à la spiritualité.

Me voilà plus sereine ! Sérénité et plénitude sont de plus en plus présentes en moi.

Grâce à cette formation ma foi a beaucoup grandi. Merci Bettina pour ton Service.

Michel Baudet

 

Tout cet enseignement a été d’une grande richesse, malheureusement le temps me manque pour énumérer tout ce dont il m’a apporté, à moi, mais aussi à tous mes proches et autres.

Grâce à l’apprentissage du Cœur et de l’empathie. Il y a forcément un avant et un après.

BETTINA, MERCI !

Christine Pion.

 

Je m’accorde de mieux en mieux avec moi-même, je veux dire que toute l’agitation qui régnait en moi auparavant, dès lors d’une entreprise nouvelle de ma part, ou inattendue à fait place à un espace de conscience posé, conscient encore de ses peurs possibles mais avec moins de volonté de faire. Mon regard est différent, c’est sûr. La prière que j’avais oubliée depuis longtemps vient à mon esprit, pour ceux qui me sont proches et pour tous ceux qui en ont besoin.

Sylviane

 

J’ai fait place petit à petit au Divin tout en essayant d’entreprendre ma guérison, l’acceptation de mes blessures. Ces deux années avec vous tous m’ont beaucoup aidée à me « reaimer », a avoir la gratitude envers tout l’univers, à vivre le temps présent, à revenir à l’Essentiel : respire !,  à ne pas me laisser entrainer par mes films, mon mental, mes désirs qui me mènent par le bout du nez !

Je vis maintenant dans le cœur unie à tout dans la paix ! Je termine ce parcours en me souhaitant de garder jusqu’au bout de ma vie cette paix, cette lumière, cette douceur que je ressens dans mon cœur. Que cette présence en nous tous demeure !

Mariejo

 

J’ai appris à changer mon regard sur moi et les Autres. Un regard plus indulgent, tolérant, léger. J’ai appris a regarder un peu plus la magie, le cadeau de la vie , à en être ému et respectueux. J’ai pris conscience et me pose davantage comme observateur de mes désirs, de mes émotions. J’ai pris conscience de l’importance d’arriver à moins remplir ma vie, et à mettre en place « des temps à rien ».

Je suis devenu plus exigeant vis à vis de la parole et à l’importance de ne pas véhiculer des paroles négatives. J’aurai acquis en définitive beaucoup de paix. Et je me rend compte que je ne peux donner que ce que je me suis donner avant. Peut-être ce que je suis venue chercher c’est : à quoi tout cela sert ? A vivre. 

Dominique Fedou

 

Cette formation m’a permis de sentir que c’est par le cœur que l’on atteint le spirituel, le divin. Si je suis dans le mental, il n’ y a pas de place pour le cœur .Le travail spirituel ne doit pas supprimer le travail psychologique, sinon le spirituel peut servir à refouler les émotions et les souffrances psychiques. C’est pour cela que le lien entre spirituel et psychothérapie, bien expérimenté dans la formation, me semble indispensable et m’a beaucoup plu. Mais c’est avec un regard nouveau et plein d’indulgence et de douceur que j’aborderai tout travail de thérapie, car je sais qu’en voyant de plus en plus ses démons, en les apprivoisant doucement, les transformants, on peut voir les qualités qu’ils nous ont donné et valorisé ces qualités.

Marie Fedou

J’ai apprécié le rythme des six semaines qui permet d’assimiler et d’experimenter l’enseignement dans le quotidien. Au fil du temps les choses se mettent en place inconsciemment : plus d’attention à l’action juste, prise de conscience que je fonctionne souvent par rapport aux besoins de l’autre et non pas par rapport à mes propres besoins, prise de conscience beaucoup plus rapide de « mes films », la joie de retrouver le groupe qui est notre entité. Ce qui me reste aujourd’hui est l’amour de notre entité qui est bien présente et nous voilà au Cœur du Cœur !!

Merci Bettina pour ton enseignement sur la Vie qui devient expérience, ton accompagnement, ta patience, ta vigilance et bien sur ton ouverture de cœur !!!

Monique VD

 

Cet enseignement m’a apporté les outils nécessaires à débusquer les barrières érigées contre l’amour et donc contre moi-même:

– détecter les scénarios catastrophés dans lesquels mon mental s’engouffre
– soulever les voiles de l’illusion et l’identification
– repérer les contractions: me détendre profondément et m’ouvrir à tout ce qui m’habite déjà
– prendre conscience de l’importance de la parole et les pensées: chaque mot crée un monde, laisse une trace
– être libre de la peur et reprendre contact avec l’essence de l’univers
– m’autoriser à m’abandonner et m’accorder de la douceur
– apprendre à apprivoiser ma souffrance en l’acceptant et en lui rendant grâce
– reconnecter ma joie de vivre et la source de vie intarissable
– être conscient que le temps est précieux et que le bon moment est celui qui se présente
– réaliser que seulement la reconnaissance de la mort peut me libérer de la peur de mourir ce qui m’aide à faire le deuil de ma mort dans mon vivant
– entrer en silence sans peur, ni jugement

Désormais je sais que tout est là et qu’il ne tient qu’a moi de savourer l’instant présent dans l’unité et l’Amour retrouvé.

Un immense merci à vous toutes et tous pour la beauté de votre présence, la qualité de votre écoute et la bienveillance de vos partages.

Merci du fond du coeur Bettina.  

Joelle Paulin